Panna cotta au lait d'amande et coulis de fraises

Publié le par Mélanie VIOT

Panna cotta au lait d'amande et coulis de fraises

La Panna cotta est un dessert italien qui, traduit littéralement, signifie "crème cuite". Ses origines dateraient du début du 19e siècle et une fois n'est pas coutume, encore à la suite d'une erreur! 😀 Une femme d'origine hongroise aurait réalisé son dessert avec un surplus de lait!

Pour réaliser ma farandole des desserts, j'avais choisi de réaliser ma panna cotta à base de lait d'amande. Quant au coulis de fraises, je l'ai sucré avec de la crème de cassis.

Les ingrédients pour 6 à 8 petites verrines :

Pour la crème : 60 cl de crème liquide, 15 cl de lait d'amande, 90g de sucre en poudre, 4 feuilles de gélatine.

Pour le coulis: 250 g de fraises (ou de fruits rouges), du jus de citron, 7 cl de crème de cassis.

La recette :

Mettez la gélatine à tremper dans un bol d'eau froide.

Mettez les verrines au réfrigérateur.

Mettez 1/3 de la crème avec le sucre dans une casserole et portez à ébullition. Mélangez.

Puis, hors du feu, ajoutez la gélatine après l'avoir essorée. Remuez jusqu'à sa dissolution.

Filtrez cette préparation au dessus du reste de crème que vous aurez mis au préalable dans un saladier. Mélangez. Ajoutez le lait d'amande. Mélangez de nouveau.

Versez cet appareil dans les verrines froides et mettez-les au réfrigérateur pendant au moins 1 h jusqu'à ce que la gélatine ait pris.

Pendant ce temps, préparez le coulis. Mixez les fraises, ajoutez un peu de citron pour garder cette couleur et donnez un peu d'acidité, ajoutez ensuite la crème de cassis. Mixez à nouveau pour mélanger. Passez éventuellement au tamis si vos fruits possèdent beaucoup de petits pépins comme les framboises par exemple.

Mettez le coulis au frais et au moment de servir, versez du coulis sur vos crèmes.

Régalez-vous bien!

Et n'hésitez pas à aller faire un petit tour sur la page Facebook de mon blog, à l'aimer et la partager 😉 https://facebook.com/profile.php?id=411254432380816

Publié dans Recettes sucrées

Commenter cet article